Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Mercredi 21 Août 2019 / 20 Av 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  HISTOIRE
Numéro 1280 - 19.02.2019 - 14 AdarI 5779 

Le bon roi Richard, Robin des Bois et les juifs
par E-M Chemla
Richard 1er, le bon roi Richard Cœur de Lion, l'ami de Robin des Bois, fut couronné en septembre 1189.

Son couronnement a donné lieu à un pogrom à grande échelle pour les Juifs d'Angleterre.
La journée a été synonyme de mauvaises nouvelles pour les Juifs d'Angleterre qui, de même que les femmes, sont empêchés par décret de participer à la cérémonie.
Toujours est-ils que les dignitaires juifs qui osent défier cet interdit et viennent, les bras chargés de cadeaux pour le nouveau monarque, sont fouettés et bannis de la cour, non sans avoir été dépouillés au préalable de leurs présents.
Les rumeurs se répandent alors dans tout Londres que le nouveau roi déteste les "infidèles" et projette de tous les tuer ; il n'en faut pas plus pour que la population devance ce désir.
S'en est ensuivi un pogrom : les Juifs de Londres sont pillés et assassinés, leurs maisons incendiées et certains sont baptisés contre leur volonté.
Il semblerait que le massacre se soit propagé, encouragé par quelques riches familles chrétiennes mais personne n'en a jamais été tenu responsable.
Comme si cela ne suffisait, la folie meurtrière gagne la campagne anglaise : le 16 mars 1190, à la demande de leur rabbin Yomtov de Joigney, quelque 500 Juifs de York tuent leur propre famille puis se donnent la mort, plutôt que d'être convertis de force ou massacrés par les foules. Une poignée de survivants se rend malgré tout aux croisés mais ils sont assassinés sans pitié.
Il faut dire que deux ans auparavant, en 1187, sur les traces de son père, le roi Henri II, Richard prit la tête de la Troisième Croisade.
Connu comme sous le nom glorieux de Cœur de Lion et affublé d'une multitude de titres princiers, Richard avait gagné son surnom en prenant, à 16 ans, le commandement de l'armée pour mater la révolte contre son père contre lequel lui-même s'était aussi rebellé, par deux fois.
Richard Ier régna à peine dix ans, du 6 juillet 1189 jusqu'à sa mort dix ans plus tard, en 1199. Un règne qui fut synonyme de combats et de massacres comme son couronnement.
Lui-même n'a jamais vraiment vécu en Angleterre, encore moins à Londres et parlait fort mal l'anglais. Il fut élevé dans le duché d'Aquitaine, dans le sud-ouest de la France et, même après son accession à la Couronne, il ne demeura pas en Angleterre, ce que ses rivaux s'empressèrent de lui reprocher.
En avril 119, il s'allie avec le roi Philippe II de France et part pour la Terre Sainte.
Non contents d'avoir vidé les caisses de leurs royaumes respectifs et malgré quelques victoires remportées contre les armées musulmanes dirigées par Saladin, y compris la prise d'Acre, les rois chrétiens échouent dans leur ambition première de reprendre Jérusalem aux Sarrasins.
De retour de Terre Sainte, Richard Cœur de Lion, - celui-là même sous la bannière duquel se battait, selon la légende, le jeune Robin dans la forêt de Sherwood - est capturé par les forces fidèles à Henri VI, empereur d'Allemagne ; il ne sera libéré qu'après paiement d'une forte rançon. Il est emporté le 6 avril 1199 par une gangrène provoquée par une flèche reçue alors qu'il défendait un château dans le Limousin en France face aux qui contestaient sa couronne.
Un de ses derniers actes fut de pardonner à l'archer, auteur de la flèche fatale.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)