Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Mardi 24 Octobre 2017 / 4 Heshvan 5778
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  DEFENSE
Numéro 1276 - 26.01.2017 - 28 Tevet 5777 

Israël-Jordanie : un mur pour la paix?
par Web-Mark Yoav Cohen
Israël envisage de construire une bordure de séparation avec la Jordanie le long de la partie nord de la frontière avec royaume hachémite, pour prévenir l'infiltration de djihadistes notamment de Daech.

L'état hébreu craint le scenario d'attentats-suicides contre son postes-frontière tout comme les attaques armées, ce qui a conduit à accélérer la mise en œuvre de ce plan élaboré par le ministère de la Défense.

Cette clôture devrait être située au sud du plateau du Golan, là où se rejoignent les frontières entre Israël, la Jordanie et la Syrie.
Mardi, les forces de sécurité israéliennes ont arrêté deux Palestiniens qui tentaient de faire passer des armes depuis la Jordanie. Un stock impressionnant d'armes et de poing et de fusils d'assaut a été saisi.

En 2013, le ministère de la Défense a achevé la construction d'une clôture de séparation de 90 kilomètres dans le Golan depuis le Mont Hermon jusqu'aux sources de Hamat Gader.

La nouvelle clôture - qui comprend un système de surveillance électronique pour détecter les infiltrations - continuera la clôture existante au sud de Hamat Gader, pour un coût avoisinant les 10 millions de dollars.
L'an dernier, le gouvernement israélien avait approuvé une autre barrière, celle-ci le long de la frontière sud d'Israël avec la Jordanie, dans le désert d'Arava, près du site du futur aéroport international en construction à Timna.

S'agissant de la Jordanie, la question était sensible et le gouvernement israélien a, à plusieurs reprises, précisé que la future séparation sera construite en territoire israélien, "sans empiéter sur la souveraineté jordanienne et ses intérêts nationaux".
L'expérience d'une séparation sur la frontière égyptienne mise en place en 2010 est considérée comme une réussite pour e gouvernement israélien : il a permis de réduire le flux des immigrants illégaux de 10 000 à quelques dizaines par an mais également les infiltrations terroristes.

En attendant, les forces de sécurité israéliennes se préparent à un accroissement des tentatives d'infiltration sur la frontière occidentale. Une inquiétude partagée par les forces de sécurité jordaniennes.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)